J’ai testé l’atelier de cuisine Cook&Go

Cook-amp-GO

Une fois n’est pas coutume, je vais pousser un coup de gueule.

J’ai testé cette semaine Cook & Go (9ème arrondissement de Paris).

Le concept : vous choisissez un menu (entrée, plat et dessert) parmi les différentes formules, vous venez cuisinez sous les conseils avisés d’un chef et vous repartez cuire vos plats et les déguster chez vous. Si l’idée paraît séduisante, la prestation m’a beaucoup déçu.

J’avais choisi un menu d’actualité sur le thème des élections américaines. Las. Après un accueil informel sans chaleur, première déception : en lieu et place du chef Arnaud Elain, pourtant promis sur le site internet, je me retrouve entre les mains d’un jeune chef apprenti d’une vingtaine d’année, adorable mais très vite dépassé. Deuxième déception : le jeune chef annonce qu’il va devoir jongler entre deux menus, un couple ayant opté pour le menu exotique. Deux entrées, deux plats, deux desserts à gérer en même temps ? Voilà qui sent le cours de cuisine expédié façon cantine. Adieu moment de partage, convivialité et conseils sur-mesure. Nous devions pourtant « créer le bonheur autour d’un atelier ».

Ce qui devait arriver arriva : un cours sans âme se résumant à une vulgaire épreuve de chronomètre pour un chef condamné à des dizaines d’allers-retours pour gérer nos deux menus. Les seuls échanges se limitèrent à « attendez, je finis avec messieurs dames et j’arrive » « attendez j’arrive pour qu’on fasse ça ensemble ».

Moi qui rêvais d’un moment d’échange avec un chef communiquant son savoir-faire et ses petits trucs, j’en fus réduite à des conseils triviaux sur l’art de couper un blanc de poulet en portefeuille et à la définition d’une maryse.

Waouh, bonjour la valeur ajoutée. Avec une organisation pareille, le chef en oublia les épices cajun dans mes ballotins de poulet et nous proposa notre boisson (comprise dans la formule) seulement 5mn avant la fin. Ca aurait été plus sympa de prendre le temps de boire son verre en cuisinant. Oui je sais, je rêve parfois ! Après une prestation bâclée, on prit par contre bien le temps de nous proposer un petit tour dans la boutique adjacente.

Verdict : Pathétique.

Mes seules découvertes furent les oeufs préalablement battus et mis dans un flacon doseur, prêts à l’emploi ( no comment).

Si la cuisine est une passion, elle exige convivialité, patience et pédagogie pour être enseignée. Chez Cook & Go, les cours s’expédient sans cœur et sans âme, laissant le sentiment amer d’être pris pour un pigeon (surtout au vu du prix déboursé). Les regards échangés avec ce couple aussi gêné que moi m’ont conforté dans mon sentiment. Quelle déception, quel manque de respect envers tous les passionnés de la cuisine.

2 commentaires le J’ai testé l’atelier de cuisine Cook&Go

  1. Karen
    19 octobre 2014 at 21 h 56 min (3 années )

    J’ai testé il y a environ 3 ans et j’avais fait le même constat…Dommage qu’ils ne travaillent pas plus la convivialité des cours…

    Répondre
    • sarah
      20 octobre 2014 at 8 h 26 min (3 années )

      Tout à fait d’accord avec toi, j’ai été vraiment très déçue. En général je ne fait pas de post négatif mais là j’étais au bord des larmes tellement j’étais déçue 😉 J’ai essayé de les contacter, je n’ai jamais eu de réponse.

      Répondre

Leave a Reply