Ramadan un jour, Ramadan 30 jours

Dans quelques heures, tous les musulmans pratiquants de la terre (et même d’ailleurs) célébreront le mois de Ramadan. Avant d’être le mois du jeûne, c’est avant tout le neuvième mois du calendrier musulman ou calendrier de l’Hégire (hijri), et nous sommes en 1433.

Durant ce mois sacré, les musulmans doivent jeûner, c’est-à-dire s’abstenir de boire, de manger et d’avoir des rapports sexuels (ben oui faut le préciser ça aussi), du lever au coucher du soleil. C’est également un mois consacré à la méditation, à la prière et au pardon. Je suis évidemment la plus mal placée pour vous parler de pratiques religieuses car le mois de ramadan est avant tout pour moi, une période de partage et de convivialité, pour le reste…. Mais c’est également le mois de toutes les tentations culinaires, on ne pense qu’à ça !

Comme on dit chez moi: « Lorsque le ventre est plein, la tête chante » et à la tombée de la nuit, famille et amis se réunissent pour partager des plats savoureux et parfumés afin que la tête puisse chanter toute la nuit. En Algérie, s’il est une chose très importante pendant ce mois, c’est bien le menu concocté pour la rupture du jeûne et là je peux vous dire qu’il y en a pléthore. Afin de vous donner un petit avant-goût de ce qui se passera derrière les portes des jeûneurs après la prière du Maghreb (le coucher du soleil), voici quelques recettes des plus célèbres pour un mois qui l’est tout autant.

Vous sentez l’odeur de la coriandre là ?? Approchez-vous, encore ! Dans plusieurs pays du Maghreb, la rupture du jeûne (Al-Foutour) commence par quelques dattes, accompagnées d’un peu de lait (ou du petit lait, Laben). Ensuite les délicieuses soupes: chorba Frik (soupe à la tomate et au blé concassé), Hrira (soupe au levin), et Chorba Beida (soupe blanche aux vermicelles) défilent sur les tables dignes des mille et une nuit. Les soupe sont accompagnées de Bourek (des feuilletés farcis). Après cela, vient le plat principal qui change tous les soirs : Tajine aux olives, Tajine aux boulettes de viande….etc Et pour finir, le fameux et indispensable Tajine aux pruneaux pour ajouter une note sucrée et parfumée au menu. Ce week-end je me suis amusée avant tout le monde à préparer une divine soupe au blé concassé, des Bourek et un Tajine de pruneaux (Lham Lahlou ou viande sucrée).

Bourek à la viande hachée:

Pour 4 personnes:

* 300g de viande hachée

* 1 œuf

* Sel

* Poivre

* 1 cs de 4 épices

* 1/2 botte de persil

* 1 oignon

* 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

* Du fromage râpé ou de la vache qui rit

* Des feuilles de bricks

* Un peu de beurre

Faites revenir l’oignon dans l’huile, ajoutez la viande, le sel, le poivre et enfin persil haché Couvrez et laisser cuire à feux doux. Une fois la cuisson terminée cassez-y un œuf. Laissez refroidir et ajoutez le fromage (vous pouvez aussi ajouter un morceau de vache qui rit dans chaque feuilleté lorsque vous farcirez les bourek).

Feuilles de bricks

Ouvrez les feuilles de bricks et mettez la face à l’intérieur. Pliez les deux extrémités de la feuille (photo ci-dessous) et enroulez le bourek en serrant bien des deux côtés.
 

 

Imbibez avec un peu de beurre pour fermer le bourek. J’ai également une petite astuce, j’utilise un cure dent pour fermer le bourek sur toute la longueur et je l’enlève après cuisson, ni vu, ni connu. Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle et faites frire les bourek des deux côtés.

C’est prêt quand ils sont dorés à souhait. Dégustez avec quelques gouttes de citron.

Soupe à la Tomate et au blé concassé (Chorba Frik):

 

Pour 4 personnes:

* 250g de viande d’agneau (collier) ou de veau

* 100g de viande hâchée

* 500g de tomates fraîches bien mûres et 1 cuillère à soupe de concentré de tomates

* 1 poignée de pois chiches trempés la veille

* 1 bouquet de coriandre

* 1 branche de céleri

* 1 oignon

* 1 cuillère à soupe de beurre de graisse végétal (smen)

* 1 cuillère à soupe d’huile végétale

* 1/2 cuillère à soupe de poivre rouge

* 1 pincée de poivre noir

* Sel

* 1 verre à eau de blé vert concassé (Frik) parfois il est vendu sous l’appellation boulgour fin, vous pouvez aller voir dans les épiceries spécialisées et demander du Frik (c’est chic) !

* 1 cuillère à café de menthe verte séchée

Dans une cocotte, déposez la viande coupée en morceau, l’oignon râpé, la coriandre hachée, l’huile, le beurre, le poivre rouge et le poivre noir. Mouillez avec 1/2 verre d’eau. Faites revenir quelques minutes sur un feu modéré. Ajoutez les tomates réduites en coulis et le concentré de tomates dilué dans un peu d’eau. Laissez revenir 5 mn. Mouillez avec 1 litre d’eau. Mettez les pois chiches et le céleri en branche. Fermez la cocotte et laissez cuire 10 mn. A mi-cuisson, versez le Frik (blé concassé), fermez et finissez la cuisson environ 10 minutes. Pendant ce temps avec la viande hachée préparez des boulettes avec un peu de sel, poivre, persil haché et un peu de chapelure pour faire tenir le tout. Plongez dans la soupe et ajouter de l’eau si la quantité de soupe vous paraît insuffisante.

Dressez dans des bols à soupe et saupoudrez de coriandre et de menthe séchée (frottée entre vos mains), versez quelques gouttes de citron frais et c’est prêt. Et pour finir le menu, je vous propose un Tajine de pruneaux et abricots secs que l’on appelle LHam Lahlou (ou littéralement viande sucrée). La viande utilisée dans ce Tajine n’est pas toujours destinée à être mangée mais plutôt à parfumer ce plat. Ce sont plutôt les pruneaux et les fruits qui les accompagnent qui sont dégustés.

Tajine aux pruneaux:

Pour 4 personnes Pour cette recette il vous faut :

* 500g de viande d’agneau ou de veau

* 500g de pruneaux * 100g de beurre

* 1 oignon

* 3 cuillères à soupe de sucre

* 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger

* 1 bâtonnet de cannelle

* Une pincée de safran (ou 1 une capsule)

* Une pincée de sel

* Amandes effilées et graines de sésame

* En option: abricots secs, pommes..etc

Mettez dans une cocotte le beurre, la viande, l’oignon, le safran, la cannelle, et le sel, faites revenir et couvrez avec 1/2 litre d’eau et laisser cuire. Entre temps, trempez les pruneaux dans l’eau tiède et retirez-les lorsque la peau se détend. Faites la même chose avec les abricots secs. Plongez le tout dans la sauce. Ajoutez le sucre et la fleur d’oranger et laissez cuire jusqu’à ce que les pruneaux gonflent.

Réduisez la sauce et ensuite dressez dans une belle assiette et saupoudrez d’amandes effilées ou des graines de sésame grillées.

 

Cette recette peut aussi être réalisée avec des pommes épluchées, vidées et farcies avec une pâte à base d’amande en poudre, fleur d’oranger et sucre.Et voilà le repas est prêt.

 

Bien sûr, il y a d’innombrables desserts pour accompagner ce menu, mais je vous ferai la surprise une prochaine fois ! Vous pouvez aussi faire un bon thé à la menthe ou un café blanc : un mélange d’eau de fleurs d’oranger, de sucre et d’eau chaude, c’est très digeste. Je souhaite donc à tous les musulmans pratiquants un excellent mois de Ramadan et bon courage.

Leave a Reply